All Gone & Ed Banger for smart

Une alliance créative Made in France.

Référence annuelle de la street culture, All Gone réunit et sublime depuis 2006 les objets cultes de cette mouvance. Sneakers, art toys, pièces de mode ou accessoires, l’ouvrage n’avait encore jamais abordé l’objet par excellence de la rue : l’automobile. Urbaine, pop et street, la première à être mise à l’honneur par All Gone ne pouvait être que la smart fortwo !

La All Gone & Ed Banger for smart accompagne la sortie de l’édition 2015 d’All Gone, dont les motifs graphiques ont été appliqués sur sa carrosserie et dans son habitacle. Instigateurs du projet, les artistes d’Ed Banger se sont glissés à son bord pour en revisiter la signature sonore. Fabriquée en Moselle et revisitée par les gourous de la street culture francilienne, la All Gone & Ed Banger for smart illustre avec panache le meilleur du savoir-faire Made in France.


Le motif camouflage, emblématique de la street culture, est utilisé pour la première fois par All Gone.

« IDF Camo », création du graphiste suisse Philippe Cuendet, a été généré à partir de la carte des huit départements qui forment l’Île-de-France. Après les événements de 2015, c’est un hommage à la ville de Paris et une déclaration d’amour à toute sa région.

 

Dix ans qu’All Gone répertorie le meilleur de la street culture. La smart fortwo est la première voiture à y figurer. Que représente cette voiture dans la culture urbaine ?

Michael Dupouy : À l’origine, la street culture touchait un groupe de gens très restreint, pour s’imposer aujourd’hui comme la culture majeure auprès des jeunes – à l’image de cette voiture, qui fait désormais partie du paysage urbain. Elle est mobile, dynamique, et peut s’insérer partout. J’aime bien cette idée de se faire tout petit pour être encore plus visible.

Pedro Winter : En trois mots, smart c’est urbain, ludique et fun. Cela correspond à mon état d’esprit en tant que conducteur parisien, et à celui du label Ed Banger Records. Notre collaboration était donc assez naturelle. C’est dans l’ADN de smart que de s’associer à cette culture urbaine.

Parlez-nous du camo, que raconte-t-il sur notre époque ?

Michael Dupouy : Graphiquement, la street culture évolue de façon très particulière. Dans les périodes d’opulence, quand tout va bien, elle se recentre sur les basics, le no logo, et le minimalisme. Les premières couvertures d’All Gone étaient très neutres. Quand le monde est en crise, elle se réaffirme de façon très visuelle, avec un retour des gros logos, des patterns et du all-over ; et nous sommes dans cette direction depuis cinq ans. Le camo, c’est un moyen graphique de nous défendre.

Pedro Winter : Ce motif, qui représente l’Île-de-France, montre que dans les épreuves, nous sommes tous soudés. C’est une idée qui dépasse Paris et le Périphérique…

La musique fait également partie de ce projet. À quoi pouvons-nous nous attendre ?

Pedro Winter : La voiture est un endroit idéal pour écouter de la musique. Nous travaillons avec les équipes techniques de smart et de JBL pour donner une signature sonore à ce véhicule. Une compilation sera également créée pour accompagner le conducteur selon son humeur. Le but est d’en faire une voiture urbaine, utile et réelle, pas de la transformer en boîte de nuit !


Adobe Photoshop PDF

All Gone

La bible annuelle de la Street Culture est éditée et produite depuis 2006 par Michael Dupouy et La MJC. Elle propose un aperçu des produits les plus marquants de la culture urbaine et permet de suivre les évolutions et les tendances de ce mouvement. Réalisé en série limitée, cet objet de collection célèbre cette année sa dixième édition.

pw_280x280

Ed Banger Records

Fondé par le DJ et producteur Pedro Winter, le label Ed Banger Records défend et exporte, depuis 2003, la musique électronique française à travers le monde.

Parmi ses artistes phares, on compte Breakbot, Justice, Mr. Oizo, Cassius ou DJ Mehdi.

Photo ® SO ME